imprimer  ajouter aux favoris

Mon compte

Se connecter

Infos pratiques

 

Cinquantenaire des indépendances africaines : 1960 - 2010


Vous pouvez retrouver en intégralité ce dossier en format PDF sur le site de la Ville : http://www.blancmesnil.fr/


Décolonisation de l’Afrique

La décolonisation de l’Afrique, Jean Clauzel, Hatier, 1995

Dictionnaire de la colonisation française, dir. Claude Liauzu, Larousse, 2007

La fin des colonies françaises, Bernard Droz, Gallimard, 2009

Histoire de la décolonisation au XXe siècle, Bernard Droz, Seuil, 2006

Où trouver ces documents ?


Histoire de l’Afrique

Les 100 clés de l'Afrique, Philippe Leymarie, Thierry Perret, Hachette Littératures, 2006 A quand l'Afrique : entretien avec René Holenstein, Joseph Ki-Zerbo, Ed. de l'Aube, 2003

L'Afrique au XXe siècle, Hélène d'Almeida-Topor, Armand Colin, 2003 Afrique, une histoire sonore : 1960-2000 : archives radiophoniques mises en perspective, présentées et commentées par Elikia M'Bokolo et Philippe Sainteny, Frémeaux et associés : INA, 2002

Dictionnaire de l’Afrique : histoire, civilisation, actualité, Bernard Nantet, Larousse, 2006

Naissance des Etats africains, Hélène d'Almeida-Topor, Casterman, 1996

Où trouver ces documents ?

Actualité de l’Afrique

Magazine Jeune Afrique

Arts et cultures de l’Afrique

Arts plastiques et danse :

Recettes des Dieux, esthétique du fétiche, Musée du Quai Branly, Actes Sud, 2009

Africa remix, Dir. Marie-Laure Bernadac, Simon Njami, Editions du Centre Pompidou, 2005

Afrique, l’art des formes, Marc Ginzberg, Skira, 2000

Danses d’Afrique, Claude Savary, Chêne, 2008

Art culinaire :

Cuisine africaine, 70 recettes faciles, une cuisine à découvrir, Rosamund Grant, Editions de la Seine à l’Euphrate, 2006

Les merveilles de la cuisine africaine, Jaguar, 2002

Langues et littératures :

Répertoire simplifié des langues africaines, Michel Malherbe, L’Harmattan, 2000

Histoire de la philosophie africaine, Grégoire Biyogo, L’Harmattan, 2006 (4 tomes)

Le silence du masque et autres contes africains, Imane Ayissi

Anthologie africaine (vol.1 : Roman et nouvelle, vol.2 : Poésie), Jacques Chevrier, Hatier, 2002

Poésie africaine, éd. Bernard Magnier, Encres vives, 1999

Musiques africaines :

Golden Afrique (compilation d’artistes africains en 3 volumes), Network, 2005

Afriques indépendantes (compilation), Cantos, 2010

Où trouver ces documents ?

CAMEROUN


Documentaires

Main basse sur le Cameroun : autopsie d'une décolonisation, Mongo Beti, La Découverte, 2003
Publié en 1972, cet ouvrage est un réquisitoire contre les crimes du dictateur Ahidjo, président du Cameroun, et contre le néocolonialisme français. Mongo Beti montre en effet que les anciennes colonies d’Afrique sont restées sous contrôle de la France malgré l’indépendance. Ce livre, interdit à sa publication, constitue un document historique majeur, indispensable à la compréhension des évolutions ultérieures de la « Françafrique ».

Cameroun, Petit Futé, 2007

« Cameroun : Les défis de la croissance », Jeune Afrique, n°2555-2556, 27/12/2009

La France contre l'Afrique : retour au Cameroun, Mongo Beti, La Découverte, 2006

Littérature :

Mongo BETI (1932-2001)
Romancier, essayiste engagé, Mongo Beti est aussi éditeur. En 1951, il s'installe en France. En 1978, il crée avec son épouse la revue « Peuples noirs Peuples africains » qui dénonce inlassablement les régimes néocoloniaux. Son roman Le pauvre Christ de Bomba (1956) aborde sous une forme humoristique le problème de la présence et de l’action missionnaire au Cameroun pendant la période coloniale.


Leonora MIANO (1973- )
Elle réside en France depuis 1991. C’est à l’âge de 8 ans qu’elle écrit ses premières poésies, puis un roman à l’adolescence. Mais elle va attendre pour se faire publier que son écriture personnelle contienne « son tempérament et restitue sa musique intérieure ». A travers la présentation d’une petite communauté rurale africaine dont les terres se trouvent à quelques kilomètres d’une ville, L’Intérieur de la nuit (2005) décortique les mécanismes mentaux de l’acceptation du pire. En 2006, elle reçoit le prix Goncourt des lycéens pour le roman Contours du jour qui vient.

Calixthe BEYALA : C’est le soleil qui m’a brûlée, J’ai lu, 2001

Brigitte TSOBGNY : Ponok-ponok : drôles d’histoires mathématiques, Odin, 2002

Musique

Anne-Marie NZIE : Beza ba dzo, Armonia Mundi, 1999

Cinéma

Daniel KAMWA : Notre fille, Médiathèque des Trois Mondes, 1980

Bassek Ba KOBHIO : Le Grand blanc de Lambarene, Les Films Terre africaine, 1994

Jean-Marie TENO : Chef !, Les films du raphia, 1999

Où trouver ces documents ?


SENEGAL


Documentaires

Atlas du Sénégal, Jaguar, 2007

L’illusion démocratique en Afrique : l’exemple du Sénégal, Toumany Mendy, L’Harmattan, 2010

Sénégal 2010, Petit Futé, 2010

« Sénégal. 50 ans le vrai bilan », Jeune Afrique, n°2568, 28/03/2010

Littérature

Léopold SEDAR SENGHOR (1906-2001)
Senghor est connu pour la création, avec le poète martiniquais Aimé Césaire, du concept de « négritude ». Premier agrégé africain de la Sorbonne, il est aussi en 1960 le premier président de la République du Sénégal. Symbole de la coopération entre la France et ses anciennes colonies, il défend la négritude en la définissant ainsi : « La Négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, et l’acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture ». Hormis ses essais tels que Liberté, il est l’auteur de nombreuses poésies à la gloire de l’Afrique mère.

Ousmane SEMBENE (1923-2007)
Sembène est un écrivain et réalisateur de cinéma, grand militant de la cause africaine. Après des expériences de pêcheur, plombier, maçon, docker, il étudie l’art cinématographique en Russie, et devient le premier africain à réaliser un long métrage, La Noire de… en 1966. Dans ses livres comme dans ses films, il s’attache à montrer l’Afrique de son temps, ses coutumes, sa société, dans leur grandeur et leurs travers. Il s’est engagé dans les combats essentiels de son temps pour la justice, la liberté et la dignité des peuples africains.

A voir aussi : Le mandat (1968), Ceddo (1976), Camp de Thiaroye (1988), diffusés par La Médiathèque des Trois Mondes

A lire : Les bouts de bois de Dieu, Pocket, 2006

et : Le dernier de l’Empire, L’harmattan, 2006

Ken BUGUL : La pièce d’or, Ubu éditions, 2006

Fatou DIOME : Le ventre de l’Atlantique, Anne Carrière, 2003

Boubacar Boris DIOP : Le temps de Tamango, Serpent à plumes, 2002

Aminata Sow FALL : Le jujubier du patriarche, Serpent à plumes, 2004

Abasse NDIONE : Ramata, Gallimard, 2000

Musique

Youssou N’DOUR : Rokku Mi Rokka, give and take, Warner, 2007

Cinéma

Djibril Diop MAMBETY : Hyènes, Thelma, 1992
Moussa Sene ABSA : Madame Brouette, Arte France, 2004

Où trouver ces documents ?


TOGO


Documentaires

Le Togo, Maurice Piraux, Jaguar, 2010

« Togo. Attention, fragile ! », Jeune Afrique, n°2531, 12/07/2009

Littérature

Yves-Emmanuel DOGBE (1939-2004)
Enseignant, philosophe, éditeur, Yves-Emmanuel Dogbé a surtout été un écrivain engagé qui a pris position dans la vie politique du Togo, malgré des expériences d’incarcération et deux exils en France. Son oeuvre dense s’affranchit des genres, allant de la poésie (Le Divin amour) à la fable avec Fable africaine et au roman avec L’Incarcéré.


Kossi EFOUI (1962- )
Après des études de philosophie, Kossi Efoui est contraint de s’exiler en France à cause de sa participation au mouvement étudiant des années 1980. Dans ses oeuvres comme le roman La Fabrique de cérémonies, il fait entendre une voix singulière qui parle de l’Afrique d’aujourd’hui, dans un style volontairement exigeant dans la lignée de Lobo Antunes et de Claude Simon.

Felix COUCHORO, L’esclave, ACCT, 1983

Kangni ALEM, Esclaves : roman, Lattès, 2009

Musique

Afia MALA : Afia à Cuba, WW Productions Inc, 2007


Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE DE MADAGASCAR


Documentaires

100 mots pour comprendre Madagascar, Dominique Ranaivoson, Maisonneuve et Larose, 2007

Madagascar, Patricia Rajeriarison, Sylvain Urfer, Le Cavalier bleu, 2010

Madagascar, Petit Futé, 2010

Madagascar, La Réunion, L’Ile Maurice, Les Seychelles, Chêne, Grands voyageurs, 2008

Littérature

Jacques RABEMANANJARA (1913-2005)
A la fois poète et homme politique, Rabemananjara est une figure majeure de l’histoire malgache du XXe siècle. Incarcéré à la suite des « événements » de 1947, il rédige des poèmes tels que « Antsa » ou « Lamba » qui en font le symbole de la résistance à la colonisation, par l’exaltation passionnée de son île natale. Après l’indépendance, il a la responsabilité de plusieurs ministères, puis est contraint à un exil de plusieurs années en France.

Jean-Luc RAHARIMANANA (1967- )
Auteur de la nouvelle génération, Jean-Luc Raharimanana est romancier, nouvelliste, poète et auteur de théâtre. Après des années d’enseignement en France, il décide en 2002 de se consacrer à l’écriture, moyen pour lui de restituer la mémoire de son pays. Dans son verbe se côtoient violence du monde et poésie, rêves et humanité inspirés des récits oraux et des paysages de son enfance, comme dans son roman Nour, 1947.

A lire aussi : Lucarne, Serpent à plume, 1996

Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française, PUF, 2001

Musique

D’GARY : Akata Meso, Label bleu, 2001

Cinéma

Raymond RAJAONARIVELO : Tabataba, Médiathèque des Trois Mondes, 1988

Rivo ANDRIAKOTO : Les Damnés de la terre, Les films du cyclope, 1999

Où trouver ces documents ?



REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO


Documentaires

« RD Congo, une histoire belge », Jeune Afrique, n°2566, 14/03/2010

RDC Géopolitique du Congo, Marie-France Cros, François Misser, Complexe, 2005

République Démocratique du Congo, Petit Futé, 2010

Littératures

Sony Labou TANSI (1947-1995)
Nouvelliste, poète, romancier et dramaturge, Sony Labou Tansi s'est imposé par la richesse de son écriture et par une oeuvre marquée par la condition des siens et le sort que leur réserve la politique africaine. Très jeune, il quitte la République démocratique du Congo (ex-Zaïre) pour le Congo où il effectue ses études. Son roman La vie et demie le révèle mondialement en 1979. Fondateur du Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville, il y met en scène ses propres pièces (Je soussigné cardiaque, Parenthèse de sang…) dont certaines sont également jouées à l’étranger. Sony Labou Tansi a reçu plusieurs prix qui ont salué l’ensemble de son oeuvre.

In Koli Jean BOFANE : Mathématiques congolaises, Actes Sud, 2008

Musique

Lokua KANZA : Lokua Kanza, 1993

Où trouver ces documents ?



REPUBLIQUE DE SOMALIE


Documentaires

Hier, demain : voix et témoignages de la diaspora somalienne, Nuruddin Farah, Serpent à Plumes, 2001
Nuruddin Farah a enquêté durant six ans dans les camps de réfugiés d’Afrique et d’Europe pour relater dans cet ouvrage, à la fois essai et témoignage, l’errance de son peuple. Il livre une réflexion originale et émouvante sur les conséquences tragiques de la guerre civile qui a fait d’innombrables morts et jeté tant de Somaliens sur les routes de l’exil.


« Somalie. La paix en ruine », National Geographic, n°120, 01/09/2009

« Pirates. La loi des sans loi », Le Courrier international, n°943, 27/11/2008

Littérature


Nuruddin FARAH (1945- )
Premier écrivain somalien à rompre avec la tradition orale de son pays, Nuruddin Farah est l’initiateur de la transcription du somali en alphabet latin. Auteur engagé, son oeuvre témoigne de l’histoire chaotique de la Somalie. Depuis 1976, il est contraint à l’exil pour avoir dénoncé dans son oeuvre la politique dictatoriale de Siyad Barre. Son combat en faveur de l’émancipation des femmes africaines se retrouve également dans ses romans où celles-ci jouent un rôle de premier plan. Ainsi, dans Née de la côte d’Adam, Ebla, une jeune villageoise, quitte sa famille afin d’échapper au mari qu’on lui a choisi.

A lire aussi : Territoires, Serpent à plumes, 2002

Musique

K’NAAN : Troubadour, Octosope music, 2009

Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE DU BENIN


Documentaires

La démocratie à pas de caméléon : transition et imaginaires politiques au Bénin, Richard Banégas, Karthala, 2003

« Bénin. Ebullition dans le laboratoire de la démocratie », Jeune Afrique, n°2567, 21/03/2010

Littérature

Olympe BHELY-QUENUM (1928- )
L’écrivain Olympe Bhély-Quenum est également professeur, journaliste et critique littéraire. Son oeuvre a fait l'objet de nombreux travaux universitaires. Fils d’une grande Prêtresse du Vodoun, il a écrit plusieurs romans sur ce culte dont L’Initié, publié en 1979, qui décrit une Afrique entre tradition et modernité. Dans son roman C’était à Tigony, il évoque les problèmes nés de la décolonisation et brosse un portrait sans concession de la Françafrique, dénonçant ses rouages et le pillage des ressources du sol africain au seul bénéfice de l’Occident.

Florent COUAO-ZOTTI : Le cantique des cannibales, Le Serpent à plumes, 2004

Musique

Angélique KIDJO : Djin Djin, EMI, 2007

Où trouver ces documents ?


BURKINA FASO
.

Documentaires

Burkina Faso : pays des hommes intègres, Sylviane Janin, Olizane, 2004

Burkina Faso 2010-2011, Petit Futé, 2009

« Burkina. Des Voltaïques aux Hommes intègres », Jeune Afrique, n°2565, 07/03/2010

« Burkina. 2010 l'année de tous les enjeux », Jeune Afrique, n°2554, 20/12/2009

Littérature

Contes et légendes du Burkina-Faso, recueillis en pays sénoufo par Françoise Diep et François Moïse Bamba, Flies France, 2007
La société sénoufo, à majorité paysanne, est un des viviers de la culture et de l’art du Burkina Faso. Elle s’illustre en particulier par la richesse et la diversité de ses contes, proverbes et récits, et par leur valeur à la fois initiatique et de divertissement. Les contes rassemblés dans ce recueil sont l’expression vivante d’une façon de voir le monde avec ses fondements philosophiques mais aussi les menus détails du quotidien.


Musique

Victor DEME : Fonds de cour, Djôn’ maya, Toungan, etc., Chapa Blues, 2007

Cinéma

Gaston KABORE : Rabi, Médiathèque des Trois Mondes, 1992

Idrissa OUEDRAOGO : Yaaba, Films de l’avenir, 1989

Kollo Daniel SANOU et Pierre ROUAMBA : Droit de mémoire, Médiathèque des Trois Mondes, 2006

Drissa TOURE : Haramuya, Lolo films, 1995

Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE


Documentaires

La Côte d’Ivoire, Philippe David, Jaguar, 2009

Côte d’Ivoire, Philippe David, Karthala, 2009

La Crise en Côte d'Ivoire : dix clés pour comprendre, Thomas Hofnung, La Découverte, 2005

Le peuple n'aime pas le peuple : la Côte d'Ivoire dans la guerre civile, Kouakou Gbahi Kouakou, Gallimard, 2006

Littérature

Ahmadou KOUROUMA (1927-2003)
Son premier roman, Le Soleil des indépendances (1968) porte un regard très critique sur les gouvernants de l'après-colonisation. En 2002, lorsqu’éclate la guerre civile en Côte d’Ivoire, il prend position contre « l’ivoirité » et pour le retour de la paix dans son pays. Avec le roman Allah n'est pas obligé (2000), il décrit les conditions de vie des enfants-soldats.


Marguerite ABOUET (1971- )
Auteur et scénariste, elle publie en 2005 avec la collaboration de Clément Oubrerie la série de bande-dessinée « Aya de Yopougon », qui raconte l’Afrique des années 70, sans clichés. Elle remporte le Prix du Premier Album du Festival d'Angoulême en 2006.


Amadou KONE : Les coupeurs de tête, Sépia, 1997

Musique

Tiken Jah FAKOLY : Cours d’histoire, Sony, 2000

Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE DU TCHAD


Documentaires

Atlas du Tchad, Jaguar, 2006

Le Tchad, Jaguar, 2010

« Le Tchad et son potentiel économique », Jeune Afrique, n°2533, 26/07/2009

Littérature

Nimrod BENA DJANGRANG (1959- )
Nimrod, poète, romancier et essayiste, croit en une « littérature décolonisée », qui ne cherche pas à opposer l’écrivain français et l’écrivain francophone. Mais s’il affirme que « l’Africain écrit comme tout le monde », les thématiques choisies sont bien celles de son pays natal. Ses romans évoquent principalement le Tchad durant la guerre civile des années 1979-1982, comme le cycle : Les jambes d'Alice, Le départ et Le bal des princes.

Koulsy LAMKO, La phalène des collines, Serpent à plumes, 2002

Musique

Mounira MITCHALA : Tabou lena, Harmonia Mundi, 2008

Cinéma

Mahamat Saleh HAROUN : Abouna, Goi-Goi Productions, 2002

Daratt : saison sèche, Goi-Goi Productions, 2006

Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE DU CONGO


Documentaires

Congo 1960 : échec d’une décolonisation, Colette Braeckman et al., A.Versaille éditeurs, 2010

Congo-Brazaville, Petit Futé, 2009

Le Congo, Jean-Claude Klotchkoff, Jaguar, 2007

Littérature

Alain MABANCKOU (1966- )
Alain Mabanckou est romancier et poète, professeur de littérature francophone aux Etats-Unis. Révélé par le succès populaire de son roman Verre cassé (2005), il a reçu le Prix Renaudot pour Mémoires de porc-épic en 2006. Ses talents de conteur, sa verve endiablée, ses récits où le burlesque alterne avec le pathétique et le politique avec le populaire, ont fait de lui un écrivain emblématique de sa génération. Son dernier roman Black Bazar est paru en 2009.


Emmanuel DONGALA (1941)
Chimiste de formation, Emmanuel Dongala s’est consacré très tôt à la littérature et au théâtre. Longtemps, il a animé le Théâtre de l’Eclair à Brazzaville avant de devoir quitter le Congo lors de la guerre civile en 1997. Dans son roman Johnny Chien Méchant (2002), il dresse un tableau réaliste et saisissant de l’extraordinaire violence de la guerre civile congolaise, en décrivant les dérives meurtrières des enfants-soldats.


Musique

Zao : Zao, Barclay, 1992



Où trouver ces documents ?



REPUBLIQUE DU GABON


Documentaires

Gabon, Petit Futé, 2009

« Gabon. Changement d'ère », Jeune Afrique, n°2564, 28/02/2010

« Gabon. Jusqu’où ira Ali ? », Jeune Afrique, n°2548, 08/11/2009

Littérature

BESSORA (1968- )
Née à Bruxelles, fille d'un diplomate gabonais et d'une mère suisse. Elle publie depuis 1999. De ses nombreux séjours à l'étranger et de ses multiples origines, Bessora retire un regard qui donne à son écriture un caractère "libre, exigeant, inclassable". Son roman Les taches d’encre présente une galerie de citadins, animée de scènes loufoques et de dialogues délirants, dans une écriture qui multiplie les jeux de mots et emprunte volontiers son rythme aux séries télés avec « jingle » et pause publicité.


Justine MINTSA (1967- )
Elle préside depuis 1996 l’Union des écrivains gabonais. Justine Mintsa s’affirme comme romancière au service de la tradition et surtout des femmes. En associant tradition et modernité, elle nous dévoile la femme dans toute sa splendeur.
Elle publie en 2000 le roman Histoire d’Awu où elle dépeint la condition de la femme dans le Gabon traditionnel. Awu, titulaire d'un certificat d'études primaires et maîtresse de couture, devient la première femme d'un notable local, mais elle goûte peu à la polygamie de son mari, ce qui ne va pas sans heurts, ni reproches.

Laurent OWONDO : Au bout du silence, Hatier international, 2002

Musique

Pierre AKENDENGUE : Vérité d’Afrique, Lusafrica, 2008

Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE DU MALI


Documentaires

L'Etau : l'Afrique dans un monde sans frontières, Aminata D. Traoré, Actes sud, 1999
D’origine malienne, Aminata D.Traoré est écrivain et femme politique. Elle expose dans son essai L’Etau, son engagement dans le combat contre le libéralisme, qu’elle considère comme responsable du maintien de la pauvreté au Mali et en Afrique en général, et milite pour l’éveil des consciences et la prise de responsabilités nouvelles.

Mali, Catherine Desjeux, Guide évasion Hachette Tourisme, 2009

Mali, Sennen Andriamirado, Jaguar, 2009

Littérature

Amadou HAMPATE BA (1901-1991)
Surnommé « le sage d’Afrique », Amadou Hampate Bâ s'est attaché toute sa vie à sauvegarder les cultures orales peules et à entretenir le dialogue entre les civilisations. En 1960, il est nommé membre du conseil exécutif de l'UNESCO au sein duquel il poursuit son combat et prononce cette phrase célèbre : « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. » En 1973, il remporte le prix littéraire d'Afrique Noire avec L'étrange destin de Wangrin, pamphlet sur la corruption causée par l’européanisation.

A lire aussi : Amkoullel, l'enfant peul : mémoires, Actes Sud, 1991

Moussa KONATE : L’empreinte du renard, Fayard, 2006

Musique

Ali Farka TOURE : Radio Mali, Night & Day, 1996

Cinéma

Souleymane CISSE (1940- )
Souleymane Cissé est considéré comme le grand cinéaste malien de l’après-colonisation. A partir de La Jeune fille, premier film en langue bambara interdit jusqu’en 1978, Cissé monte des projets ambitieux qui tantôt témoignent de son ardeur politique (Le Travail en 1978, Le Vent en 1982), tantôt expriment son sens du lyrisme cosmique (La Lumière en 1987), tantôt encore mêlent superbement les deux (Le Temps en 1995).

Cheick Oumar SISSOKO : Finzan, Médiathèque des Trois Mondes, 1989
et : La Genèse, Doriane Films, 1999

Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE FEDERALE DU NIGERIA


Documentaires

Atlas du Nigéria, Jeune Afrique, 2007

Arts du Nigeria, Jean-Paul Barbier, RMN, 1997

« Nollywood, l'usine à rêves de l'Afrique », Le Nouvel observateur, n°2336, 13/08/2009

« Nigeria : Une poudrière ethnique et religieuse », Le Courrier international, n°1010, 11/03/2010

Littérature

Gabriel OKARA (1921- )
Okara est à la fois poète et romancier. Son roman La Voix (1964) est une expérience linguistique remarquable car Gabriel Okara a écrit dans sa langue natale, le ijaw, et a traduit en anglais mot à mot afin de reproduire la syntaxe ijaw.




Chinua ACHEBE (1930- )
Il mène à la fois plusieurs activités à la radio nigériane et fait une longue carrière dans la presse de son pays. Dans Le monde s’effondre (1958), le héros représente un destin tragique, celui de l’Africain qui ne comprend pas le changement de société que vit sa tribu.


Amos TUTUOLA : L’ivrogne dans la brousse, Gallimard, 2000

Musique

Fela RANDSOME ANIKULAPO KUTI (dit “Fela”) and Africa 70 : Opposite people - Sorrow, tears and blood, Universal, 1997

Où trouver ces documents ?


REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE


Documentaires

Maures, photographies de Laurent Monlau, poèmes de Batta Mint el Bara, Marval, 1998

Mauritanie, Ed. Mondéos, 2010

Mauritanie, Mamadou Sall, Grandir, 2007

Littérature

Paroles du soir : contes toucouleurs, Sénégal, Mauritanie, Mali, Guinée, dir. Gérard Meyer, L'Harmattan, 1988
Ce recueil de contes nous fait partir à la rencontre de la société des Toucouleurs, peuple d’Afrique de l'Ouest vivant principalement dans le nord du Sénégal, en Mauritanie et au Mali. Témoins de cette société, les contes nous en révèlent les valeurs, les symboles et les conflits.

Musique

MALOUMA, Nour, Marabi, 2007

Cinéma

Abderrahmane SISSAKO : Bamako, Archipel 33, 2006

et En attendant le bonheur, Arte France, 2002

Où trouver ces documents ?



REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE


Documentaires

PK12 : voyages en Centrafrique, de Bangui aux pygmées Aka, entre mutineries et coups d’Etat, Beb-Deum, Edition du Rouergue, 2003

République centrafricaine 2010-2011, Petit Futé, 2009

Littérature

Bangui raconte : contes de Centrafrique, Pierre Saulnier, L’Harmattan, 2000
Les contes présentés dans cet ouvrage ont été recueillis entre 1978 et 1980 par Pierre Saulnier, docteur en anthropologie, auprès de conteurs d’origines et de langues diverses. Ils donnent un aperçu de quelques aspects de la culture du peuple centrafricain.

Centrafrique, contes du pays Nzakara, Arne Retel-Laurentin, Khartala, 1986

Cinéma

Didier Florent OUENANGARE et Bassek ba KOHBIO : Le Silence de la forêt, OIF, 2003

Où trouver ces documents ?



REPUBLIQUE DU NIGER


Documentaires

Horizons nomades : Mauritanie, Niger, Jean-Pierre Valentin, Anako, 2003

Niger 2009, Petit Futé, 2009

Niger, une société en démolition, Mahamadou Issoufou Tiado, L’Harmattan, 2010

« Pillage et vandalisme dans le Delta du Niger », Hérodote, n°134, 01/07/2009

Littérature

HAWAD (1950- )
Ecrivain et peintre touareg, Hawad est un des porte-paroles de la culture nomade. Dans son oeuvre, il met en scène le drame et la résistance du peuple touareg menacé d'extermination et affirme son droit à une autre façon de vivre. Ainsi dans Testament nomade, il évoque l’expulsion brutale des Touaregs hors des frontières de l’Algérie. Ses textes sont écrits en tifinagh, écriture des Touaregs.

A lire aussi : Le goût du sel gemme, Gregès, 2006

Contes tendres, contes cruels du Sahel Nigérien, éd. Geneviève Calame-Griaule, Gallimard, 2002

Musique

TOUMAST : Ishumar, Wagram, 2006

Cinéma

Jean ROUCH : Les maîtres fous, Les Films de la Pléïade, 1955

Jean ROUCH, Damouré ZIKA, Lam Ibrahima DIA : Cocorico ! Monsieur Poulet, CNRS audiovisuel, 1974

Où trouver ces documents ?